29 avril 2007

ELOCUBRATIONS

Entre nous pour quoi tant d'attention au programme, alors qu'il est bien connu que cela reste que des paroles en l'air, des "promesses" que ne sont jamais tenues.

 

Qu'elle naïveté, mais il faut se réveiller, c'est une tradition que de faire des promesses, une fois au pouvoir, les électeurs, des pillons sans ailes, n'ont qu'à bien se tenir. Seul sont bénéficié par la suite les lobbying traditionnaux fort bien représentés par les Sénateurs et autres Députes.

 

Vous allez voir, le puissant travail médiatique jusqu'à lors intense, retombera le lendemain de l'élection. Pour les gueux ça saura "circulez, il n'y a rien a voir", et les affaires reprendrons comment d'habitude. C'est pas pour autant qu'il faut prendre l'absurde décision de voter nul au blanc; car entre mauvais choix et très mauvais choix il y a encore une toute petite marge.

Posté par gramophone à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]