10 mars 2014

Les rois de la cupidité

Les rois de la cupidité

C'est le titre d'un livre de monsieur Joseph Eugène Stiglitz, j'adore les livres de monsieur Stiglitz

Les groupes financiers de nous jours sont une sorte de parasites des sangsues très nuisibles à l'économie mondiale.

Qui que ce soit qui voudrait tenter de défendre l'activité des banques d'affaires est plus qu'un taré. Car derrière l'absurdité majeure est que l'on puisse croire que la richesse puisse s'accroître plutôt par le biais du royaume cancérigène des finances que par le chemin tangible de la production des biens, des matières.

La spéculation financière arrive a prendre 10 millions de dollars a 8 heures de matin et par la magie de l'absurdité le transformer en 15 milliards une heure au plus tard. Il faut être trop sot ou travailler dans l'industrie financière pour y croire.

Les crises financières, les boules spéculatives sont crées de tout pièce par des jouers, qui prennent le monde pour une table de cassino! mais qui plus est, gagnent des millions non pas en salaire, mais dans leur tête c'est un jeu en plus, 600 mille, 2 millions, 10 millions c'est leur revenu par mois,

Mais ça vienne d'où tant des milliards? DU MANQUE A GAGNER DES GENS QUI FONT DE LEURS MAINS ET LEURS MACHINES LA VALEUR AJOUTEE, c'est à dire des industrielles, des travailleurs!

Tout discours fait pour les "sots" rois de la cupidité, nous parle de previsions, des spéctatives, que du vent, des mots, pris pour de l'argent comptant et trebouchant. Voilà un des points faibles d'une sorte de secte, de caste, strictement dedié à gagner plus d'argent que qui conque, simplement supporté sur l'audace et l'amour du risque, mais au-delà des logiciels et ordinateurs, rien est tangible dans leur univers.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ, ouvrier, immigré, illettré, un parfait ignare dans la langue des grands comment Pascal, Molière, Jaurès...

Merci d'avance pour vous commentaires et merci mille fois aux lecteurs qui honnorent par leur visites, mes humbles blogs, (plus de 100 mille visites dans deux sujets! (lien pour la racine qui ne modifie pas le compteur):

http://foros.periodistadigital.com/viewforum.php?f=25&sid=ff88ab4d7b966985706d36b792f4bace

Posté par gramophone à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 mars 2014

Sur le dévenir des classes populares

Le pacte de compétitivité

 

Cela relève plutôt de l'ingénuité croire que par le biais de l'exonération des charges sociales aux entreprises en France pour un montant de 30 milliards, il puise surgir en moins d'une année une réduction du chômage.

 

L’Allemagne aura eut besoin de non moins de dix années, pour arriver à 70 milliards d' excédent dans sa balance commerciale ; cela ne doit pas s’interpréter comment l'augmentation du pouvoir d'achat, ni pour l'Allemagne, ni pour la France.

 

Outre-Rhin l'administration, la fonction publique à été, vertigineusement réduite, en nombre de fonctionnaires mais d'autre côté, les services publiques auraient été vertigineusement " modernisés " ; La réduction des fonctionnaires, est une mesure qui permet la réduction du budget, mais aussi la modernisation via l'informatique et la formation des fonctionnaires, Hors si nous comparons la moyenne d'âge entre les fonctionnaires des deux pays, ou encore le niveau de formation, une certitude, le niveau de formation sera supérieur outre-Rhin.

 

Il est hors de question de crier des louanges quant au tournant de certains entreprises Allemandes, car une partie de la perte du pouvoir d'achat se traduit par la disparition accélérée des services publiques.

 

Aucun risque en prévoyant le devenir des classes ouvrières en Europe

 

Reste absurde cette manière du gouvernement français de s'agenouiller face au néo-libéralisme, même à mon humble niveau d'immigré, ouvrier, illettré, néophyte en matière de spéculation financière il est prévisible d'anticiper qu'il faudra non moins de dix ans avant d'une " hypothétique " reprise économique:

 

http://www.dailymotion.com/video/xlpx1f_documentaire-city-de-londres-la-finance-en-eaux-troubles_news

 

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

 

Parce que les sangsues de la finance doivent se goinfrer bien avant la classe ouvrière ; vu leur cupidité la part qui resterait pour garantir le salaire et le pouvoir d'achat ne sera jamais meilleure.

 

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit GRAMOPHONE

Joigny 9 mars 2014

Posté par gramophone à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le pacte de compétitivité

Le pacte de compétitivité

 

Cela relève plutôt de l'ingénuité croire que par le biais de l'exonération des charges sociales aux entreprises en France pour un montant de 30 milliards, il puise surgir en moins d'une année une réduction du chômage.

 

L’Allemagne aura eut besoin de non moins de dix années, pour arriver à 70 milliards d' excédent dans sa balance commerciale ; cela ne doit pas s’interpréter comment l'augmentation du pouvoir d'achat, ni pour l'Allemagne, ni pour la France.

 

Outre-Rhin l'administration, la fonction publique à été, vertigineusement réduite, en nombre de fonctionnaires mais d'autre côté, les services publiques auraient été vertigineusement " modernisés " ; La réduction des fonctionnaires, est une mesure qui permet la réduction du budget, mais aussi la modernisation via l'informatique et la formation des fonctionnaires, Hors si nous comparons la moyenne d'âge entre les fonctionnaires des deux pays, ou encore le niveau de formation, une certitude, le niveau de formation sera supérieur outre-Rhin.

 

Il est hors de question de crier des louanges quant au tournant de certains entreprises Allemandes, car une partie de la perte du pouvoir d'achat se traduit par la disparition accélérée des services publiques.

 

Aucun risque en prévoyant le devenir des classes ouvrières en Europe

 

Reste absurde cette manière du gouvernement français de s'agenouiller face au néo-libéralisme, même à mon humble niveau d'immigré, ouvrier, illettré, néophyte en matière de spéculation financière il est prévisible d'anticiper qu'il faudra non moins de dix ans avant d'une " hypothétique " reprise économique:

 

http://www.dailymotion.com/video/xlpx1f_documentaire-city-de-londres-la-finance-en-eaux-troubles_news

 

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

 

Parce que les sangsues de la finance doivent se goinfrer bien avant la classe ouvrière ; vu leur cupidité la part qui resterait pour garantir le salaire et le pouvoir d'achat ne sera jamais meilleure.

 

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit GRAMOPHONE

Joigny 9 mars 2014

Posté par gramophone à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2014

Partis Politique et Classes Sociales

Gauche ou droite?

 

Dans un monde qui évolue de manière vertigineuse, bien que le néo-libéralisme semble avoir conquit les hautes sphères du pouvoir ; autant vraie que le seul mot clivage est vitupéré au point que sur presque l'ensemble des communes de France il est devenu une habitude éviter l'usage du logo UMP dans leurs publicité électorale. Le citoyen lambda est happé par le baratin hypocrite d'un prosélytisme qui cherche à tout prix à subtiliser voir à nier toute notion attenant de près ou de loin aux classes sociales.

 

Pour quoi le mensonge de l'idéologie ?

 

Le citoyen lambda, le béotien, l'ignare de mon acabit, (étant moi même ouvrier et foncièrement syndicale) est poussé avec violence monumentale à la lisière de certains sujets qui deviennent du facto exclusifs ou propres à la bourgeoisie.

 

Ces sujets, incombent entre autres les arcanes du pouvoir, c'est-à-dire des lieux où sont prises l'ensemble des décisions politiques de la cité (Platon)

 

Plus qu'un larcin un délit

 

Tenter d'éloigner le peuple, néanmoins l'isoler de manière indirecte et ou sournoise, de la réalité stricto sensu de la définition étymologique de " démocratie " est assimilé à mon sens (cela n’engage que moi) à un acte prémédite et prémonitoire très nuisible au devenir des peuples.

 

Le néo-libéralisme impose sans peine, telle une dictature sa volonté dans un cadre extrême de cupidité, hélas toute tentative isolé (à niveau des nations) d'opposition à cette dictature de la spéculation spécifique à l'industrie financière sera assimilé à une politique opposé à la compétitivité.

 

Le corollaire se traduit par une conversion forcée de tout gouvernement en faveur exclusif de l'accumulation de capitale dans les mains de moins de trois pour-cent des gens sur la terre.

 

L'impuissance des nations

 

Le procès long, démarré à Bretton Woods en 1944 par Keynes, réussi sont zénith comment me l'a rappelé un ami académicien cette après-midi grâce à l'aide entre autres de la disparition du bloc soviétique : car les fauves se sont lâchée à la disparition de toute doute sur la légitimité du système capitaliste. La suprématie du capitalisme est supporté malgré tout par la seule indifférence et l'individualisme des classes sociales populaires (Hermann Scheer)

 

Un ouvrier, un chômeur, une personne de classe populaire (par tradition la classe sociale majoritaire en nombre de suffragants) doit trouver dans sont semblable un allié, et dans l'idéologie socialiste, un refuge, un rempart face à la poussée et la puissance de classes sociales minoritaires en mains de la bourgeoisie et de l'extrême droite. (Nestor Elias Ramirez Jimenez)

Posté par gramophone à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2014

Néolibéralisme et avenir des peuples

Le néolibéralisme : perspectives et convictions

Avec une pensée pour mes très chers amis, Franck Moreau, Regis Lemaître, Antony Gregoire parmi d'autres.

Faisons très court ; en matière d’idéologie, philosophie nous sommes libres d’avoir des convictions, cela dit le système de régence du monde a tendance à forcer les gens à se convertir au néolibéralisme.

Autant dire que l’ensemble des élites du monde occidental et même les hautes sphères du pouvoir de régimes comment la Chine, adoptent à mot couvert le comportement financier néolibérale.

Nous pouvons affirmer sans l’ombre d’un doute que les classes sociales le plus aisées, sont par convenance systématiquement adeptes du système ; (nous pouvons affirmer que la plus part des gens au revenu supérieur à 15 mille euros par moi, sont à l’esse dans un environnement strictement néolibérale) dans ces cercles figurent bien sur les gens aux professions liées aux médias, du fait la manipulation et le mensonge sont des outils puissants toujours en faveur de l'idéologie dominante. Donc avec l'impossition vehemente et disons-le violente.

Les classes sociales

Il est ridicule du point de vue strictement économique toute tentative de nier la coexistence des classes sociales ; au point que l’INSEE nous parle d’une bonne dizaine de DECILES. Classification qui me semble de tout point de vue, très proche de la réalité.

Bien entendu que parmi les néolibéraux existent la branche de « souverainistes (adeptes d’une pensée proche du Malthusianisme qu’affirmerait que les nantis sont une race supérieur et du fait prônent des idées de supériorité et domination) » ; de gens aux idées de droite, des conservateurs, ainsi  que d’extrême droite.

Prosélytisme

La classe ouvrière, de loin majoritaire, si nous ajoutons les gens sans emploi, reste par des raisons circonstancielles très précises, (méconnaissance avérée du fonctionnement des finances, de l’économie et de la politique)  plutôt silencieuse, sans opinion (abstentionnisme et vote Front National).

Un gibier facile pour des esprits manipulateurs, qui savaient promettre monts et merveilles, pour convertir en leur faveur un discours mensonger en base électorale, en suffrage lors des élections. C'est une erreur strategique majeur vis à vis d'une hypothétique perennité au pouvoir; que de faire des promèses de campagne puis finir par trair la confiance des suffragants.

Corolaire

Les classes populaires majoritaires à 65% dans la terre (touts pays confondus) sont maintenues à l’écart des activités clés de la politique économique, la politique tout cour ! Les classes populaires resteraient des moutons, tout juste bons pour passer à l’abattoir, si nous aurions une vue très large sur l’économie et la politique, non seul en Europe mais dans la terre entière.

 

Par GRAMOPHONE (Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ)
Joigny vendredi 7 mars 2014

PS: Si ceux qui s'outraient de manière arbitraire le droit de gouverner sauraient vraiment bons; nous n'aurions pas 35 millions d'habitants de la terre qui meurent chaque année d'inanition. Il n’aurait pas des génocides, point des guerres. Hors certains faits sont la preuve irréfutable de leur médiocrité.

Posté par gramophone à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 mars 2014

Les pauvres plus pauvres et les riches...

Le chemin

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ

Joigny le jeudi 6 mars 2014

 

Le néolibéralisme semble imposer sans aucune difficulté les exigences d'une caste minoritaire ; c'est exigences influencent directement le train de vie et donc le pouvoir d'achat de la société, l'individualisme et l'indifférence de 97 % des citoyens, est la unique raison pour laquelle 3 % des gens sur la terre, réussissent avec monumentale facilité à s'imposer et ainsi s’octroyer plus de 90 % de la richesse sur la terre.

 

Néolibéralisme

 

Hélas ; nombre d'habitants de la terre, par méconnaissance s'identifient avec des idées, qui finissent par leur nuire de toutes manières leur avenir.

 

À vraie dire des personnalités du genre de Carlos Slim Helû avec une fortune estimé à plus de soixante dix milliards de dollars, ou encore Lloyd Grald Blankfein au revenu annuel de plus de 60 millions de dollars par an, ou encore des traders à 10 millions de salaires par an représentent un nombre restreint de gens. Il est plus que ridicule, de la part de certains gens au revenu insignifiant vis à vis de messieurs Slim ou Blankfein, tenter de s'identifier voir de défendre des méthodes plus qu'injuste et irréguliers propres au capitalisme.

 

Prenons dans la pratique un volume de quelques milliards de tonnes de blé, tout en restant dans le même local, pendant quelques minutes ou quelques heures au plus, change de propriétaire, des dizaines de fois, mais surtout à chaque changement de propriétaire, change de prix, sans avoir reçu la moindre modification ni dans la qualité ni dans sont volume. C'est le procès qui subissent la majorité des matières premières, des produits agricoles, dans le monde. Car par le biais de la spéculation, nous avons arrivé de nous jours à un marché mondiale où la valeur des matières premières seul représentent 1/10 du volume globale des marchés financiers.

 

Train de vie et pouvoir d'achat

 

Pour pouvoir satisfaire l’appétit que dis-je la cupidité des groupes financiers, donc d'une infime minorité des gens, à peine 3 % sur la terre, nous avons besoin avant tout de l'indifférence et de l'individualisme du reste des citoyens, c'est à dire 97 % des gens que si bien arrivaient à critiquer dans leur petit coin, ne se décident jamais à adopter une ligne de défense idéologique sérieuse. La conséquence est que la corde se referme lente mais sûrement dans leur cou.

 

Le pouvoir d'achat s’étiole inexorablement pour la grande majorité des gens, cela se constante par l'augmentation des impôts, l'augmentation des prix des produits de consommation courante, autant que par le transfert accéléré des charges sociales depuis des plus riches (les entreprises, les banques, les groupes financiers) vers le quidam, le béotien, le citoyen lambda.

 

Individualisme et indifférence

 

Seul l'individualisme et l'indifférence sont en soit les responsables de l'ensemble des maux de la société. Car pendant que LE FORUM MUNDIAL, le groupe de Bilderberg, les illuminati, le G20 se réunissent régulièrement pour coordonner les mesures qui leur permettent de gagner de l'argent par milliards grâce au total manque de mesures coordonnées de la part des citoyens lambda, des quidams et ou des gens modestes.

Posté par gramophone à 06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2014

LA PRIVATIZACION DE LA COMUNICACION

El camino

Por Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ

Cereté Cordobal Colombia el martes 4 de marzo del 2014

Dedicado a los profesores de fisica de la Universidad Nacional de Colombia honorable doctor Carlos Lopez Tascon, a Doña Consuelo profesora de psycologia de la UTP, al profesor Areiza, a Doña Amadiz Jaramillo mi profesroa de primero primaria en la Concentracion Escolar Manuel Quintero Penilla de Cartago, y al excelente profesor de ciencias Sociales licenciado Julio Cesar Aguirre, igual dedico con admiracion este sujeto al Abogado Andres Felipe Ramirez Mejia y al futuro ingeniero Francisco Botero Ramirez (mis sobrinos) al Abogado William Gomez Jimenez (un primo) al Abogado Hector Fernando Ramirez Jimenez (un hermano) al abogado Helmer Antonio Atehortua Restrepo, a mis dos hijas, y a mi nieto Alexandre ansi que a mis dos sobrinas la doctora Sonia Rocio Botero Ramirez y la futura Ingeniera mi sobrina Laura Ramirez Mejia. homage postumo a un gran amigo que fué como mi padre durante mis años al Instituto Tecnico Industrial INDALECIO PENILLA de Cartago, a ti en el cielo Vitaliano Cardona, te llevo en mi alma para siempre. a mis camaradas en los años de la UTP y del ITI

 

Si bien escribo desde hace años, en el web, también es cierto que lo hago no por el placer simple de escribir, pero por el deseo ferviente de divertirme de una manera diferente.

Sin duda que divertirse escribiendo, no sera del gusto de la mayoría de lectores, el sujeto de la escritura implica alguien que escribe y al menos alguien a quien le guste leer, sin estos dos agentes no podrá existir la escritura.

 

Mi camino en el web habrá progresado desde 1992, año en el cual logré conectarme al web, desde el otoño, directamente desde casa. Algunas razones o factores son al origen de algo que reconozco que sera considerado como privilegio aún por millones de personas.

 

EL MINITEL

 

Cuando llegué a París en noviembre de 1988 descubrí algo muy raro, algo especifico en todo caso, así hubiera entendido hablar antes por teléfono pues solo tenía suposiciones, en realidad en cada oficina de correos, existía en aquella época el famoso artefacto, en aquella época FRANCE TELECOM ofrecía el servicio con un arriendo mensual del aparato, que se componía de algo semejante a un micro computador, con una pantalla de 11 pulgadas de diagonal aproximadamente, y un teclado que al serrar se incrustaba delante de la pantalla.

 

Jamas me pareció practico y si bien logré usarlo algunas veces, lo habría hecho más por curiosidad que por necesidad, sin duda el hecho de haber usado en Colombia el SYSTEM 36 de IBM, en red INTRANET, con seis consolas me había dado una idea de lo que es posible con una red. E artefacto francés ( hoy creo desaparecido) era en realidad un medio de acceso a un directorio telefónico nacional, pero las fuentes estaban limitadas, al punto que si escribíamos algo incorrecto se hacía necesario borrar letra por letra o conocer una tecla que permitía volver al origen de la linea, por fortuna cada ciudad en Francia tiene un código postal compuesto de dos números por el departamento y los tres números siguientes definen el municipio, por la ciudad de AUXERRE capital del departamento de YONNE el código postal es 89000 algunas municipalidades de los departamentos de ultramar como POINTE PITRE tienen un codigo postal donde los tres primeros números corresponden al territorio o departamento así la GUADELOUPE tiene el código postal 971 y el municipio dos números 10 lo que da 97010, de la misma manera la municipalidad de LA PLAINE DES PALMISTES en la isla de la REUNION (oceano indio) tiene el codigo del departamento de la Reunion 974 y 31 por la municipalidad lo que da 97431. Esto se presta a una confusion razón por la cual cabe hacer la distinción, y siempre se hace necesario cuando enviamos un correo en Francia, de adoptar un método que será ligeramente diferente de Colombia veamos un modelo de dirección para comprender

 

Nombre Apellido

22 Bis Boulevard de la Providence

97400 Saint Denis Reunion

France

 

En los años 90 era posible conociendo el nombre y el apellido, de saber la dirección de casi toda persona o empresa residente en Francia, excepción de personas o empresas que solicitaban la inscripción en lo que se traduce por LISTA ROJA, es decir que no figuran en acceso libre.

 

Desaparición del servicio publico

 

Como en Colombia, TELECOM desapareció o se transformo en personas en la calle con un aviso MINUTO A 150$, en Francia igualmente lo que se llamaba PTT por POSTES TELEGRAPHES ET TELEPHONES, comprendia el correo postal nacional, y todo lo que correspondía a la telefonía, y el servicio publico de telegramas que yo personalmente igual conocí en mi país cuando se necesitaba enviar un mensaje urgente, a alguien.

 

Todo aquello a desaparecido, el correo postal ha perdido mucho con el web y los teléfonos celulares, hoy no enviamos telegramas pero si enviamos mensajes via WHATSAPP, TWITTER, FACEBOOK, etc, estas facilidades habrían dado un golpe violento, al servicio de telegramas, hoy la oficina del correo en JOIGNY 89300 esta muy lejos de aquella oficina de hace 20 años, donde existían cabinas, y podíamos así llamar a cualquier país del mundo, y pagar al final en minutos. Las oficinas del correo de hoy tienen venta de cajas, de sobres, de tarjetas, de estampillas, y servicio de retiro de encomiendas, de giros postales, y lo nuevo hay un servicio de BANCO DEL CORREO, la Banque Postal Francaise. France Telecom a cambiado de nombre y se llama NARANJA en francés ORGANGE FR, y vende el derecho a usar INTERNET, en un paquete que permite mirar la TV, via el web, de mirar películas, que se pagan automáticamente, al mirarlas, (los comercios de arriendo de películas en VHF también ha perdido terreno, pues es tan facil mirar una película que solo escojo desde mi sofá en mi sala.

 

ORANGE (NARANJA)

 

Hoy una empresa privada, ofrece como FREE, SFR, o BOUYGUES TELECOM por menos de 20€ por mes, la posibilidad de conectarse al web a 3800 mbps, igual que mirar un paquete gratis de más de 100 cadenas de tv en el paquete de base por los 20€, de pagar adicionalmente paquetes por categorías como el fútbol o la hípica, y en prima en general podemos llamar a los teléfonos fijos ( no los celulares) en todo el territorio francés, y algunos países (algunos paquetes incluyen 140 destinaciones gratis)

 

En retardo pues en los USA en 1990 existía ya el servicio de telefonía gratuita por ejemplo AOL presentaba ya a la época casi las mismas prestaciones.

 

Hay que saber que la segunda fortuna del mundo se compone de 72 millares de dolares, y que esta persona es el propietario de TELMEX, AMERICAN MOVIL, en Colombia CONCEL y TIGO, son así las empresas que remplazaron TELECOM COLOMBIA, detrás están los accionarios que son personas millonarias. Mientras en las calles de muchas ciudades gente modesta por miles venden minutos, en realidad como hormigas sobreviven mientras participan tal vez sin saberlo a consolidar la fortuna de millonarios.

 

Corolario

 

Podemos afirmar sin temor a equivocarnos, que la privatización de la comunicación, es un proceso que permite de ganar millones a algunos ciudadanos, y que esto ha sido decidido por estrategas de la economía y validado en silencio y de manera injusta por los dirigentes políticos en la mayoría de países del mundo que mal llamamos democracias y a veces REPÚBLICAS.

Posté par gramophone à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2014

LA MALBOUFFE

La malbouffe

Joigny vendredi 28 février 2014

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone

 

La chaîne LCP Public Sénat, vienne d'aborder le sujet de la malbouffe, un excellent sujet d'actualité.

 

Un facteur à été légèrement abordé, celui de la part de revenu des foyers dédié à l'alimentation, il semble que de 21 % du budget les foyers français auraient passé à moins de 8 %.

 

Le sujet existe en concomitance avec l'accroissement vertigineux d'autres dépenses notamment en matière de gadgets que les parents offrent à leurs enfants de plus en plus tôt et il faut l'avouer des gadgets de plus en plus onéreux.

 

Comment il y a une grande partie de la société qui sacrifié dans l'autel de la cupidité et la futilité toute sorte de louanges du système. Il est presque devenu absurde, inadapté toute forme de critique du capitalisme.

 

D'autant plus que la mort de 35 millions de personnes qui périssent chaque année d'inanition ne semble être abordée nulle part dans de flambant études sur la société des humains.

 

La qualité de l'alimentation est une forme de mesure parmi d'autres de la qualité de vie, des sociétés des humains ; les nouvelles générations, tentent de dissimuler à peine la disparition progressive des activités attenant ou accessoires à l'élaboration des plats traditionnels remplacés progressivement pour des conserves, des barquettes, toute une panoplie qui respire la simplicité dans la préparation, des plats à chauffer au four micro-ondes, voir des sacs contenant un sandwich et une canette de boisson pétillante international.

 

Si bien deux salaires conforment dans beaucoup des cas, le budget des foyers, la somme si bien améliore certains signes extérieurs de bien être, en réalité les familles donnent la priorité à certains choses, et de moins en moins à une alimentation équilibré, saine et que permettrait de réduire certains dépenses devenu récurrentes dans le domaine de la santé.

 

La malbouffe est dont une cause importante de croissance des dépenses de la sécurité sociale, et au but ce sont les utilisateurs de la CRAM qui finissent par payer les pots cassés. Si les hommes politiques le voulaient là il y beaucoup d'économie à faire pour la sécurité sociale, tout en augmentant ou améliorant les programmes d'éducation en matière d'alimentation dès la maternelle, en passant par le CP pour arriver même au niveau lycée.

Posté par gramophone à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2014

Financement des retraites

Financement des regimes de retraite

Quand il y a des problèmes, sans doute il y a des solutions

Le rôle fondamental de l'homme politique est celui de trouver les solutions pour garantir au maximum l'harmonie sociale.

De toute évidence l'harmonie sociale est un état qui reste le fruit d'une ensemble de conditions, des facteurs, des variables qui doivent être mise but à but, voir triées pour parvenir à trouver une sorte d'équilibre, qui doit se refléter sous forme de chiffres.

Il me vienne à l'esprit un thème en particulier. Celui du revenu garanti sous forme de pension, au quel aura droit tout citoyen, à la fin de sa vie. Il y a une longue liste d'organismes publiques et sans doute plus des entreprises privés sous la forme d'assurances, qui semblent être en capacité de payer aux retraités une somme mensuelle garantissant des conditions de vie dignes.

 

En Espagne l'équivalent de l'entreprise d'état " La Française des jeux " fonctionne sous le contrôle d'une organisation dédiée aux handicapés. Étant donné que la française des jeux, génère des profits d'un volume énorme, il suffirait d'un décret d'état pour mettre la Française des jeux à supporter financièrement un éventuel déficit des retraites.

 

Cela étant nous parlons d'une solution, qui n'est peut pas être adopté sans LA VOLONTÉ des hommes politiques. Une solution parmi bien d'autres.

 

La privatisation de diverses entreprises, semble être une démarche qui ne dérange aucun citoyen lambda, la démarche inverse ne doit pas en rien déranger personne ; pour quoi certains entreprises semblent être rentables sous l'égide du privé alors qu'elles ne seraient pas rentables, en tant que des entreprises publiques ?

 

Les causes qui seraient incriminées dans la non rentabilité peuvent être diverses, il faudra une analyse, et leur faire face sans aucune réserve, puisqu'il s'agit de trouver des ressources financiers pour garantir une retraite digne à l'ensemble des citoyens, hors nous ne pouvons pas oublier qu'en particulier les sénateurs et députés ainsi que certains postes de la fonction publique, quant à eux disposent d'un régime TRÈS SPÉCIALE ; raison pour laquelle, nous pouvons constater le manque d'imagination des représentants du peuple, pour chercher des solutions qui seraient bien plus favorables à l'harmonie sociale que celle retenu, c'est à dire l'augmentation des annuités de cotisation et l'augmentation de l'âge pour avoir droit, de plus de soixante ans.

Vu que les accidents de la route semble être réduit à 10 % en matière de décès il est de supposer que le prix des assurances automobile, aurait ếté divisé par 10 %, hors à vraie dire personne peut constater cela, bien au contraire !

Pour quoi l'état ne prendrait pas le sujet à bras le corps ? Soit pour augmenter la fiscalité aux entreprises d'assurance des véhicules à moteur, par une loi, qui fixerait des tarifs plus collés à la réalité, soit pour quoi pas ouvrir une assurance géré par l'état (un organisme publique) cette fois-ci qui soit rentable, puisque l'informatique, l'internet, et l'évolution des sciences et technologies permettraient une gestion sans nécessairement que cela devienne un lieu pour planquer des amis, des connaissances, de la part des hommes politiques et ou syndicales, pour quoi pas tout en employant des personnes handicapes, qui seraient au passage garantes de fiscalité favorable en matière de cotisation sociale.

Joigny mardi 18 février 2014

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone

Posté par gramophone à 06:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2014

DE L'AMOUR ET L'ADVERSITÉ

L'amour devant l'adversité

malgré des obstacles de magnitude monumentale, malgré la force phénoménale qui se forme par des les kilomètres qui peuvent séparer des êtres qui décident assumer le pacte des amoureux, sans surtout oublier qu'un autre obstacle et pas des moindres s'additionne ici à la distance, oui nous entendons le tic-tac qui nous rappelle que les secondes, les heures, les jours, les mois et les années, s'écoulent sans crier garde depuis que nous aurions tombés amoureux, il semblerait que la passion nous éloigne vertigineusement de la raison. C'est tout juste la douleur, la peine hélas qui tente de nous ramener dans un autre chemin.

Qui osera ici affirmer que certains sentiments peuvent perdurer ?

Seul lorsque deux volontés, convergent sous un sentiment commun, il est alors possible parler des amoureux, seul lorsque deux êtres décident mutuellement de s'aimer il est alors possible que l'amour grandisse, dans le cas contraire, reste difficile même de parler d'amour.

 

Le partage

 

Seul le partage, de moments, la complicité sur des instants ainsi soit passager des moments où s’instaure un niveau de confiance très particulier peut influencer la mémoire, des souvenirs, qui vont survivre parfois au-delà de contraintes et obstacles plutôt très forts.

 

Une relation au départ aux allures d'aventure aura inondé au moins un des cœurs, ou peut-être les deux ? Pour quoi l'ombre d'un doute ? Par cause de volume du partage, car toute relation sans partage réelle et tangible, est affaiblie d'avantage. Si en plus à un tel obstacle nous ajoutons la distance, le temps, et la douleur qui naisse du sentiment d'indifférence qui se manifeste par des circonstances du genre manque des moyens de communication, comment lorsque le réseau téléphonique est suspendu, lorsque le téléphone est en panne, lorsque des circonstances comment la santé, les occupations, le comportement des tiers (leur exigences, leur santé, etc) ; nous pouvons craindre à coup sur, dans la stabilité d'une telle relation.

Les dérives

Nous venons de voir un échantillon de facteurs, de circonstances qui semblent perturber, voir même pousser à la rupture toute relation, peu ou pas solide, les craintes prennent alors une large place dans la conscience, mais elles sont nécessairement accompagnées de beaucoup de peine, lorsqu'il existe une grosse charge de souvenirs, de rêves, de moments intimes, de passion débordante, ces moments dans lesquels deux corps semblent ne faire qu'un. Quand nous mains sauraient entrelacée pour souligner une sorte de pacte, quand nos lèvres auraient embrassé sa douce peau. Quand des mots douces auraient été exprimés. Pourraient tant d'obstacles détruire une illusion ?  

Posté par gramophone à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]